Traitements complémentaires

Traitements complémentaires

Les soins complémentaires sont souvent une composante importante du plan de traitement d’une personne. Consultez votre médecin, le responsable du groupe de soutien et d’autres personnes atteintes de dystonie pour vous aider à choisir les options qui pourraient fonctionner pour vous. Vous pourriez explorer les possibilités suivantes :
• les techniques de relaxation;
• les techniques de détente du corps et de l’esprit, comme le yoga, la méditation et la méthode Feldenkrais;
• l’exercice physique léger et contrôlé comme le Pilates et les arts martiaux de style doux;
• le biofeedback;
• l’acupuncture pour le soulagement de la douleur.
Les pratiques occidentales traditionnelles comme les médicaments et les interventions chirurgicales sont depuis longtemps efficaces pour le diagnostic des problèmes et la mise au point de traitements, mais elles ne visent pas la vie au quotidien dans son ensemble. Ces champs médicaux incorporent de plus en plus une gamme plus vaste de connaissances pour inclure des traitements qui se situent à l’extérieur du champ d’application traditionnel pour mieux aider les patients et traiter la « personne tout entière », soit le corps, l’esprit et l’âme. Les traitements complémentaires peuvent jouer un rôle actif dans votre traitement de la dystonie et ils sont destinés à être utilisés de concert avec les traitements conventionnels. Pour éviter les interactions et les problèmes potentiels, il est important d’avoir une communication très ouverte avec les médecins et les praticiens qui travaillent avec vous.

Il est important que les praticiens de traitements complémentaires que vous consultez connaissent la dystonie ou qu’ils soient disposés à la connaître avant de vous traiter. La FRMD peut vous fournir des documents qui vous aideront à renseigner les professionnels de la santé que vous consulterez.