Quelle est la différence entre une personne atteinte de la maladie de Parkinson avec dystonie et une personne atteinte de dystonie avec syndrome parkinsonien?

Quelle est la différence entre une personne atteinte de la maladie de Parkinson avec dystonie et une personne atteinte de dystonie avec syndrome parkinsonien?

  • La maladie de Parkinson est un trouble du mouvement neurologique qui comporte un large éventail de symptômes, notamment la lenteur des mouvements, la rigidité des muscles, les tremblements, la perte d’équilibre, des troubles de mémoire, des changements de personnalité et autres symptômes. Il est possible d’appeler syndrome parkinsonien les symptômes relatifs aux « mouvements » de la maladie de Parkinson (lenteur des mouvements, rigidité, tremblements, perte d’équilibre). Le syndrome parkinsonien est un aspect de la maladie de Parkinson.
  • Les symptômes de la dystonie avec syndrome parkinsonien peuvent se manifester chez la même personne parce que ces deux troubles du mouvement semblent impliquer les noyaux gris centraux du cerveau. Le syndrome parkinsonien et la dystonie peuvent tous deux être causés par un grand nombre de troubles et certains d’entre eux comportent des caractéristiques à la fois du syndrome parkinsonien et de la dystonie.
  • À titre d’exemple, il y a les troubles appelés dystonie dopa-sensible et dystonie liée à l’X - syndrome parkinsonien. La dystonie dopa-sensible apparaît chez les enfants comme une dystonie qui touche principalement les pieds et qui se manifeste tout d’abord par une démarche anormale. Ces enfants ont tendance à développer des caractéristiques du syndrome parkinsonien, comme la lenteur des mouvements de même qu’une diminution du tonus musculaire.
  • Lorsque la dystonie dopa-sensible apparaît chez les adultes, elle apparaît habituellement comme le syndrome parkinsonien et peut être confondue avec la maladie de Parkinson. La dystonie liée à l’X - syndrome parkinsonien peut également tout d’abord apparaître soit comme dystonie, soit comme syndrome parkinsonien, et les symptômes de l’autre trouble peuvent apparaître.
  • Dans le trouble parkinsonien appelé maladie de Parkinson, certains aspects de la maladie peuvent être pris pour une forme de dystonie. Parmi ces aspects, mentionnons les changements de posture dans les mains et les pieds, de même que dans le cou. Ces changements partiels sont si répandus que la plupart des médecins estiment qu’ils font partie de la maladie de Parkinson et jugent qu’ils ne sont pas une forme de dystonie qui s’est ajoutée au syndrome parkinsonien. Dans des syndromes parkinsoniens comme la paralysie supranucléaire progressive, certaines caractéristiques de la dystonie peuvent se manifester, comme la dystonie des muscles du visage ou des muscles du cou.
  • Dans le cas de la dystonie primaire, par définition, la personne atteinte manifeste uniquement une dystonie pure sans les caractéristiques du syndrome parkinsonien. Si le syndrome parkinsonien venait à apparaître chez une telle personne, on pourrait considérer qu’elle est atteinte de deux troubles différents. À titre d’exemple, une personne peut avoir une dystonie cervicale qui apparaît à l’âge adulte avec des torsions du cou et, après plusieurs années, cette personne peut manifester des caractéristiques du syndrome parkinsonien. En règle générale, les spécialistes estiment que la dystonie cervicale et la maladie de Parkinson sont deux entités distinctes qui se manifestent dans la même personne.
  • Certains médicaments peuvent aider à la fois pour les symptômes du syndrome parkinsonien et ceux de la dystonie. La lévodopa est par exemple le médicament le plus efficace pour supprimer les symptômes parkinsoniens. La lévodopa est également très efficace pour traiter la dystonie dopa-sensible et d’autres formes de dystonie. Les médicaments anticholinergiques, comme Artane®, sont souvent utilisés pour traiter la dystonie, mais ils peuvent également aider à réduire certains symptômes du syndrome parkinsonien. Essentiellement, tous les médicaments utilisés à l’heure actuelle pour traiter la dystonie ont d’abord été utilisés pour traiter la maladie de Parkinson.